Archive

Category Archives for "Sens des MAUX et maladies"
3

Merci l’eczéma !

Rougeurs, squames, démangeaisons, peau de croco… l’eczéma est là et il ne semble pas vraiment disposé à laisser place à une peau nette. Cette inflammation de la peau est usante et c’est plutôt « satané eczéma ! » que « merci l’eczéma ! ». Oui, mais elle porte quelque part en elle une perle de sens au service de la conscience. […]

Lire la suite...
12

Ô virus ennemi !

Ils sont minuscules et pourtant, avec leur capacité à faire muter l’expression génétique de leur hôte, ils sèment la panique. Je vous propose de prendre un peu de recul sur les virus et sur certaines maladies qu’ils peuvent déclencher, comme autant de perles de sens à explorer… Et si ces petits virus venaient nous inviter […]

Lire la suite...
10

Pas ce soir, j’ai la migraine…

  Un mal de tête insensé qui nous contraint à rester couché dans le noir toute la journée : bonjour la migraine ! Qu’elle arrive sans crier gare, précédée d’une grande fatigue ou de papillons scintillants devant les yeux, elle est terrible, douloureuse et handicapante. Une migraine n’a aucun sens ! Et pourquoi pas ?   La crise migraineuse […]

Lire la suite...
14

Dans les bras de Morphée

  Ah, qu’il est bon de s’abandonner au sommeil ! Endormis, nous ne sommes plus conscient du monde extérieur, nos muscles se relâchent, notre mémorisation s’organise, notre corps se restaure. Nous sommes au repos et nous voyageons dans nos rêves. Mais parfois, tout n’est pas si rose. Il suffit que ce précieux sommeil soit perturbé et […]

Lire la suite...

Les troubles alimentaires

  Lorsque l’on souffre d’un trouble alimentaire, l’alimentation n’est plus un plaisir mais un calvaire de chaque jour. Anorexie, boulimie, hyperphagie, orthorexie : si ces troubles expriment un mal-être profond, ils contiennent en eux une perle de sens qu’il est intéressant de sortir de sa coquille de souffrance. C’est l’aventure engageante à laquelle je vous invite […]

Lire la suite...
11

La souffrance du zèbre

Cet article n’est pas un plaidoyer contre la souffrance animale, même si le sujet serait intéressant. Dans une discussion avec une amie, j’ai découvert que les adultes « surdoués » étaient appelés « zèbres » ou HP pour haut potentiel. Les zèbres sont des adultes dont la rapidité des connexions cérébrales est liée avec une hypersensibilité. Ils ont un […]

Lire la suite...