Perle de sens - bioanalogie -désordre

Dans le désordre

 

Bazar, binz, bordel, capharnaüm, chantier, fatras, fouillis, fourbi, foutoir, merdier, pagaille, pandémonium, souk… notre tendance au désordre nous irrite ou pire nous fait culpabiliser.

Nous pouvons passer à l’action et ranger, jusqu’à la prochaine fois.

Nous pouvons aussi utiliser la loi du principe pour découvrir quelle perle de sens se cache sous notre pile de chose « à ranger ».

 

Une maison en désordre

Si l’ordre désigne le bon arrangement des choses selon un plan, une règle, tous les éléments étant soumis à une loi extérieure, le désordre désigne l’état d’un lieu où les choses ne sont pas à leur place, ni rangées, ni ordonnées, ni classées et souligne l’absence de loi extérieure gérant les éléments entre eux.

Notre maison est analogiquement notre intérieur, nous-même, là où nous nous reconnaissons dans notre façon d’être.

Quand je suis touchée par le désordre de ma maison, je suis invité

à être moi-même, sans me conformer à une loi extérieure à moi. perle de sens-blandine-Telmon-bioanalogie

 

Ne pas nous conformer à une loi extérieure, c’est respecter notre propre loi, notre propre vérité. Comment pouvons nous être nous-même si nous suivons la vérité des autres, ce qu’on attend de nous ou ce qui correspond aux conventions ?

Les habitudes, conventions, modes de pensée collectifs nous sécurisent et nous pensons qu’ils nous permettent de rester dans le groupe et la société. Mais il y a autant de vérités que d’êtres humains et nous ne pouvons nous réaliser qu’en accord avec nous-même.

Il est de notre responsabilité de nous positionner dans le respect de notre vérité en exprimant cette vérité, même si elle ne va pas dans le même sens que la vérité de l’autre. Dire non à l’autre, c’est nous dire oui à nous-même.

 

désordre-sens-bioanalogie-perledesens

Quelque part sur terre – http://surterre.com

 

Voici la question clé à se poser pour être certain de respecter notre vérité :

« Est-ce-que ce que j’affirme est vraiment issu de mon expérience personnelle ? »

Expérimentons !

Eliminer de nos paroles les affirmations sur des sujets que nous n’avons pas testé, les il paraît, il faut, ce qui est prôné dans telle émission, dans tel livre… nous permet de nous rapprocher de notre vérité. Et nos conversations deviennent plus « denses », plus riches et enrichissantes.

C’est d’être nous-même qui nous fait évoluer et non de suivre des lois extérieures à nous.

 

 

Perles de sens en pagaille

Nous ne sommes pas forcément bordélique au point que toute notre maison soit en désordre et seul un espace bien précis est envahi d’un bazar exaspérant.

Voyons quelques espaces en désordre et la perle de sens que notre exaspération nous délivre à ce sujet.

 

Un bureau en chantier

désordre- bureau-sens-perle de sens-bioanalogie

« Si un bureau en désordre est le signe d’un esprit en désordre, alors de quoi un bureau vide est-il le signe ? » Albert Einstein

Notre bureau est un espace de travail et le travail parle de notre façon de nous réaliser, d’expérimenter la vie.

À travers un bureau en désordre, la vie m’invite à cesser de me conformer à une loi extérieure dans ma réalisation.

Comment pouvons-nous nous réaliser en suivant un chemin tracé par quelqu’un d’autre plutôt que de tracer notre propre chemin ?

Nous réaliser, c’est adhérer à chaque instant à la réalité telle qu’elle est, expérimenter l’être unique que nous sommes. L’idéal, c’est le réel et il n’est qu’une seule vérité : nous-même.

 

Une chambre telle un champ de bataille

Notre chambre est le lieu intime où nous nous reposons pour nous préparer à l’action, où nous nous abandonnons sur notre lit. Elle parle de notre intérieur profond, de nous accueillir tel que nous sommes.

À travers une chambre en désordre, la vie m’invite à cesser de me conformer à une loi extérieure dans l’accueil de moi-même.

Pourquoi ne pas nous accueillir nous-même tel que nous sommes et non tel que nous croyons devoir être pour correspondre à ce que les autres ou la société attendent de nous ?

Accueillons-nous avec bienveillance dans toute notre richesse et notre créativité, dans toute notre originalité !

Choisissons-nous !

C’est cela l’amour, nous dire oui à nous-même.

« S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour qui durera toute une vie. »Oscar Wilde

désordre-sens-bioanalogie-perledesens

Quelque part sur terre – http://surterre.com

 

Une cuisine en bazar

désordre-sens-bioanalogie-perledesens

La cuisine est le lieu où on prépare la nourriture. Il parle de notre espace relationnel, nos relations.

À travers une cuisine en désordre, la vie m’invite à cesser de me conformer à une loi extérieure dans mes relations.

Il nous arrive parfois de fréquenter des personnes plus par convention, par habitude, par intérêt que par plaisir, amitié sincère ou partage d’un projet commun.

Nous cherchons la reconnaissance à l’extérieur de nous. Nous aimerions tellement être validé, reconnu ! Mais tout ce que nous admirons chez les autres ne parle que de nous-même.

Lorsque nous nous reconnaissons dans notre unicité, dans notre originalité, lorsque nous cessons de chercher cette validation à l’extérieur, nous sommes dans notre réalisation, dans notre créativité et notre relation au monde extérieur change.

 

Un salon apocalyptique

désordre-salon-sens-perledesens-bioanalogie

Le salon est la pièce où nous recevons les visiteurs, où nous nous réunissons en famille ou entre amis. C’est la pièce que nous montrons aux autres.

À travers un salon en désordre, la vie m’invite à cesser de me conformer à une loi extérieure dans ce que je montre de moi.

Jouer un rôle nous installe dans un personnage qui nous entretient dans l’illusion de la dualité, c’est mettre la cause de notre bonheur ou de notre malheur à l’extérieur de nous.

Soyons conscients ! Tant que nous sommes dans cette attitude-là, nous ne nous réalisons pas. Nous faisons vivre un personnage qui n’a pas de réalité.

Faisons plutôt vivre l’être unique, original et singulier que nous sommes, dans toute son intensité, sa vérité sans référence extérieure, sans attente, sans obligation de résultat, sans intention sur l’extérieur.

 

 

Cette lecture du sens de notre désordre avec la loi du principe est une proposition qui a peu de valeur sans vos témoignages.

Du bazar chez-vous ? Où n’êtes vous pas vraiment vous-même ?

N’hésitez pas à témoigner en laissant un commentaire ci-dessous. Vos témoignages sont important pour tous ceux qui liront cet article après vous et pour moi aussi !

Merci !

 

Photos : Unsplash

Partagez !
Click Here to Leave a Comment Below 5 comments

​Expérimentez dès maintenant mes 9 clés pour choisir de croquer la vie !

Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé. En indiquant ​cette adresse, vous acceptez de recevoir ​mon cadeau​, les nouvelles perles du blog et mes offres personnalisées. Vous pouvez vous désinscrire a tout moment en m'adressant un mail ou à travers le lien de désinscription présent dans chaque envoi.