Perle de sens - bioanalogie - verre brise

Éclats de verre

 

Et de trois verres cassés cette semaine !

Sur les six beaux verres à pieds que m’a offerts belle maman, seuls trois ont survécus…

Serai-je un peu Gaston Lagaffe ou plutôt brise-fer ? Maladresse ou pur hasard ?

Non. Si ce verre brisé m’interpelle, c’est sûrement qu’il y a une perle de sens pour moi !

 

Du verre à la casse

verre-casser-sens-loi du principe-bioanalogie Le verre est une substance minérale solide, dure, transparente et cassante, obtenue par la fusion de sable et de potasse.

Analogiquement, le minéral est relié au concret et nous parle de sortir de l’illusion du manque, de nous laisser porter par le courant de la vie.

Le feu de la fusion nécessaire pour obtenir le verre nous parle d’expérimentation, d’intensité de vie.

La transparence nous parle de notre authenticité, du respect de notre vérité. Notre vérité est issue de notre expérience, de notre histoire de vie. Et ce qui est vrai pour nous ne l’est pas nécessairement pour les autres. Nous n’avons ni à les convaincre, ni à suivre leur vérité à eux mais juste à respecter notre vérité, unique et sur mesure pour nous !

Le verre en tant que substance nous parle donc de faire confiance à la vie en vivant notre authenticité.

Un objet cassé n’a plus de forme, plus de fonction, plus de valeur. Casser est une invitation au changement !

perle de sens-blandine-Telmon-bioanalogieQuand je casse un objet en verre, je suis invité à changer et à faire confiance à la vie en vivant mon authenticité. Je suis invitée à sortir de l’illusion du manque.perle de sens-blandine-Telmon-bioanalogie

 

 

Utilisons la loi du principe pour découvrir quelques perles de sens cachées derrière des objets en verre brisés.

 

Perles de verre

Casser un verreverre-casser-sens-bioanalogie

Un verre est un contenant individuel pour boire. C’est une forme de verre qui permet de contenir un liquide. Et quand on casse un verre, il cesse de contenir ce liquide. Le liquide se répand et adhère complètement à la surface sur laquelle il est tombé, plus limité par les parois du verre. Et la surface en question accueille ce liquide sans réserve.

Accueillir sans réserve. N’est-ce pas une belle définition de l’amour ?

La vie étant parfaite, c’est exactement ce que nous avons à faire :

À travers un verre brisé, la vie m’invite à cesser de contenir l’amour. Elle m’invite à m’accueillir tel que je suis et à me laisser guider par la vie.

Si je suis capable de m’accueillir tel que je suis, alors j’accueille naturellement l’autre tel qu’il est, sans besoin de chercher en lui une quelconque reconnaissance, validation, preuve d’amour… qui me manquerait.

Si je m’accueille tel que je suis, avec ma vérité propre, sans vouloir une autre réalité que celle qui est là, l’autre est naturellement accueilli et on constate l’amour.

Pouvoir s’accueillir soi-même en présence de l’autre et accueillir l’autre tel qu’il est dans sa vérité, c’est ça l’amour !

Merci le verre brisé !

 

Casser un verre de lunettes

verre-lunettes-casser-sens-bioanalogieLes lunettes nous permettent de corriger notre vision et modifient notre façon de voir les choses. Sans elles, notre vision de l’extérieur est floue et nous ne pouvons pas nous fier à ce que nous voyons à l’extérieur.

À travers un verre de lunette brisé, la vie m’invite à faire confiance à ce que je sens à l’intérieur plus qu’à ce que je vois à l’extérieur de moi.

Changer de vision des choses, ne pas rester accroché à notre façon actuelle de regarder le monde, oser une vision unique sans références extérieures, en intégrant le fait que tout est impermanent et insaisissable, voilà la perle de sens que nous apporte un verre de lunette cassé.

 

Casser une vitrevitre-verre-casser-sens-bioanalogie

Une vitre constitue une limite entre l’intérieur et l’extérieur d’une maison. C’est une limite transparente qui laisse passer la lumière de l’extérieur.

À travers une vitre cassée, la vie m’invite à réaliser qu’il n’y a pas de limite entre l’intérieur et l’extérieur mais une relation entre les deux. Je suis invité à cesser d’entretenir l’idée que l’extérieur est responsable de ce que je vis. 

À nous de nous positionner concrètement dans notre vie et de prendre la responsabilité de tout ce qui nous touche. Tant que nous nous positionnons comme sauveur, victime ou coupable, que nous mettons la cause de notre bonheur ou de notre malheur à l’extérieur de nous, nous sommes dans la survie.

Chaque événement qui nous touche ne parle que de nous, à nous d’en avoir la certitude ! Et si nous voulons aller plus loin, de voir la perle de sens qu’il contient.

 

Casser l’écran d’un téléphone portable

verre-écran-téléphone portable-casser-sens-bioanalogieUn téléphone portable est un intermédiaire dans la communication, transférant une information d’une personne à une autre. Il nous permet de communiquer avec l’extérieur, n’importe où et à tout moment. Il nous permet aussi d’écouter de la musique, d’aller sur Internet, de jouer… comme un petit ordinateur.

L’écran est la partie lumineuse et tactile du téléphone, celle qui nous permet de l’utiliser. Quand on casse l’écran, le téléphone est inutilisable.

À travers un écran de téléphone portable brisé, la vie m’invite à changer de forme de communication en cessant d’utiliser des intermédiaires pour communiquer.

Retrouver une communication authentique, sans faux-semblant n’est possible qu’en étant dans le respect de nous-même, sans attente ni intention vis à vis de l’autre. Là se fait la véritable rencontre.

 

Casser le pare-brise d’une voitureverre-casser-sens-bioanalogie

Paroi transparente à l’avant d’une voiture, le pare brise assure au conducteur visibilité et protection. Quand le pare brise est cassé, le conducteur n’a plus cette protection, cette sécurité devant lui et il est confronté directement aux éléments (air, froid, pluie…).

À travers un pare-brise cassé, la vie m’invite à vivre mon indépendance sans protection, en dehors de ce que je connais déjà.

Par sécurité, nous restons souvent dans nos habitudes, nos conventions et n’osons pas aller vers la nouveauté, même si nous savons que ce serait bon pour nous. Osons nous remettre en question à chaque instant pour vivre la vie comme un nomade, dans la surprise permanente de notre expérimentation de vie. Choisissons de vivre la réalité telle qu’elle est et de laisser la vie prendre sens à chaque pas.

 

Cette lecture du sens de nos bris de verre avec la loi du principe est une proposition qui a peu de valeur sans vos témoignages.

Êtes-vous aussi spécialiste du bris de verres en série ? Ces perles de sens vous parlent ?

N’hésitez pas à témoigner en laissant un commentaire ci-dessous. Vos témoignages sont important pour tous ceux qui liront cet article après vous et pour moi aussi !

Merci !

Illustrations : Unsplash

Partagez !
Click Here to Leave a Comment Below 6 comments

​Expérimentez dès maintenant mes 9 clés pour choisir de croquer la vie !

Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé. En indiquant ​cette adresse, vous acceptez de recevoir ​mon cadeau​, les nouvelles perles du blog et mes offres personnalisées. Vous pouvez vous désinscrire a tout moment en m'adressant un mail ou à travers le lien de désinscription présent dans chaque envoi.