Être parent

 

Être parent, père ou mère, c’est accueillir en nous l’arrivée d’un enfant, accueillir la vie qu’il incarne et rencontrer chaque jour l’être unique, original et singulier qu’il est. Être parent, c’est accompagner cet enfant sur son chemin de vie, pas après pas. L’éducation d’un enfant est un parcours engageant et pas toujours de tout repos… Ce parcours nous demande d’incarner de façon authentique et cohérente ce que nous voulons transmettre à notre enfant et nous ramène en permanence à nous-même et à l’enfant que nous sommes aussi. Nous sommes tous des enfants ! En effet, notre enfant n’est que le miroir de nous-même et il nous enseigne autant que nous lui enseignons.

Je vous propose aujourd’hui quelques pistes pour vivre ce parcours en conscience !

« Les parents sont parfois les enfants, mais toujours les enfants font les parents. » Jacques Salomé

 

L’art d’être parent : 9 pistes essentielles

Vous avez peut-être téléchargé le petit guide gratuit que je vous offre sur ce blog « L’art d’être soi, 9 clés pour choisir de croquer la vie ». Et si nous appliquions ces clés à notre rôle de parent ?

Voici ce que cela pourrait donner, des cadeaux d’une valeur inestimable dans la vie de notre enfant et dans la nôtre !

 

Perle de sens - bioanalogie - parent - enfants - respect1. Le respect

Me respecter dans mon individualité, respecter l’individualité de mon enfant.

Quand nous nous respectons tel que nous sommes sans nous comparer aux autres et que nous avons ce même respect pour notre enfant (et pour l’autre parent), nous laissons la place à chacun de nous d’être tout simplement lui-même, dans son unicité et sa différence. Dans cet espace, chacun peut se reconnaître et l’enfant s’autorise à être pleinement lui-même, unique. Être parent est une vraie leçon d’humilité !

 

2. L’ouverture

Ne rien attendre de mon enfant, rester ouvert à le rencontrer chaque jour comme un inconnu et avancer ensemble sur notre surprenant chemin.

Lorsque nous sommes sans attente, nous laissons la place à la rencontre, à la découverte de notre enfant (et de l’autre parent), à l’imprévu et à la surprise. Le chemin que nous parcourons ensemble se trace au fur et à mesure de nos pas dès que nous sortons des normes et conventions éducatives. Vivons cette aventure tels des explorateurs et profitons du voyage !

« C’est l’imprévu que j’espère, et lui seul. Partout, toujours. Dans les plis d’une conversation, dans le gué d’un livre, dans les subtilités d’un ciel. Ce à quoi je ne m’attends pas, c’est cela que j’attends. » Christian Bobin

 

Perle de sens - bioanalogie - parent - enfants - écoute 3. L’écoute

M’écouter, écouter mon enfant, lui parler, lui transmettre ce qui est important pour moi, vivre chacun notre place et constater le lien.

Quand nous sommes en contact avec nous-même, avec notre enfant (et avec l’autre parent), nous sommes à l’écoute. Nous laissons alors à chacun la place d’exprimer ce qu’il a envie ou besoin d’exprimer et nous observons l’harmonie, la communication et le lien entre nous. Ne restons pas accroché à notre idée du parent parfait ou à celle de l’enfant modèle : soyons juste nous-même !

 

4. L’authenticité

Être authentique, respecter ma vérité et celle de mon enfant, vivre la réalité telle qu’elle est dans chaque petite chose du quotidien. Le parent idéal de mon enfant, c’est moi !

Lorsque nous sommes authentique, nous ne cachons rien de nous-même, nous sommes vrai et offrons la place à notre enfant (et à l’autre parent) d’en faire autant. Osons être francs et transparents, osons nous montrer tel que nous sommes, osons affirmer notre vérité tout en respectant celle de notre enfant.

 

Perle de sens - bioanalogie - parent - enfants5. La joie

Vivre la joie, l’intensité et la liberté de la relation parent / enfant. Le résultat de mes choix éducatifs ne m’appartient pas.

La vie avec un enfant nous invite à tester nos limites en permanence et c’est bien dans ces limites que nous sommes vraiment vivant ! Nos limites ne sont pas les contraintes que nous nous imposons… elles sont celles de nos sens et notre enfant nous pousse à goûter la vie intensément. Nous pouvons nous appuyer sur ces limites pour expérimenter la relation avec notre enfant (et avec l’autre parent) dans la joie, en sortant de toute obligation de résultat.

 

6. L’amour

Être bienveillant avec moi-même garantit l’écologie de la relation avec mon enfant : une relation gagnant / gagnant !

Le meilleur amour que nous pouvons offrir à notre enfant (et à l’autre parent) est d’être bienveillant avec nous-même. Comment l’amour peut-il être là et circuler entre nous si nous nous oublions ? Montrer à notre enfant que la bonté envers nous-même est essentielle lui permet d’être lui aussi son propre meilleur ami. Quand nous nous accueillons avec bienveillance tel que nous sommes et que nous accueillons notre enfant avec bienveillance tel qu’il est, l’amour est là, comme le soleil qui brille dans le ciel !

 

Perle de sens - bioanalogie - parent - enfants7. L’engagement

Le bonheur ou le malheur de mon enfant ne dépendent pas de moi, mon bonheur ou mon malheur ne dépendent pas de mon enfant…

Être parent est un sacré engagement, à perpétuité ! Nous voilà responsable d’un petit être humain et tout l’enjeu est justement de prendre la responsabilité de notre propre vie et d’apprendre à notre enfant à en faire autant, comme on lui apprend à porter son petit sac à dos quand on part en randonnée. Être auteur de notre vie en ne mettant pas la cause de notre bonheur ou de notre malheur à l’extérieur de nous permet à chacun de se réaliser. Et les évènements de notre vie prennent sens.

 

8. La présence

Être présent à moi-même et à mon enfant, vraiment présent.

Lorsque nous savons être totalement présent à nous-même et totalement présent à notre enfant, nous sortons du jugement vis à vis de nous-même en tant que parent et vis à vis de notre enfant (et de l’autre parent aussi). Dans cette présence, dans cette attention, notre enfant se sent accueilli tel qu’il est, libre d’être lui-même et il a la place d’exprimer tout son potentiel. Un bel équilibre à tester !

 

Perle de sens - bioanalogie - parent - enfants9. La confiance

Faire confiance à la vie, à la vie qui œuvre en moi et en mon enfant.

Quand nous accueillons ce qui est en suivant le courant de la vie plutôt que de vouloir nager à contre courant, nous sortons de l’illusion de l’urgence et de celle du manque. À nous d’accueillir notre enfant tel qu’il est, à nous de l’accompagner dans ce qu’il est plutôt que d’agir pour qu’il soit comme nous voudrions qu’il soit.

 

Lorsque nous vivons vraiment l’une de ces 9 pistes, nous les vivons toutes et nous offrons la possibilité à notre enfant de les vivre aussi. Ce chemin n’est pas facile mais il est tellement enrichissant pour nous, pour notre enfant, pour son avenir et pour notre famille.

 

La clé de rencontre parent / enfant

Pour nous aider sur notre chemin de parent, un autre outil fantastique de la bioanalogie est la clé de rencontre entre nous et notre enfant, un véritable pont entre les deux îles que nous sommes. Cette clé de rencontre exprime ce que la relation nous apporte à chacun et constitue un outil concret pour une relation harmonieuse.

Comment trouver la clé de rencontre entre votre enfant et vous ?

Il suffit de calculer vos deux clés de naissance puis d’additionner les 2 clés, comme expliqué dans cet article.

perle de sens - bioanalogie - parentalité - parent - enfantOn obtient une nouvelle clé de 4 nombres. Le premier d’entre eux nous parle de notre façon de nous positionner avec notre enfant, en toute situation. Dès que nous nous positionnons dans l’énergie de ce nombre en conscience, la relation est fluide.

Prenons l’exemple de Sofia et sa fille Nahema. Leur clé de rencontre commence par un 8. Dès que Sofia est réellement présente à elle-même et à sa fille, leur relation est simple et chacune peut être authentique.

Si vous avez des enfants, je vous invite à calculer votre clé de rencontre avec chacun d’eux et à vous reporter aux 9 pistes ci-dessus pour explorer à fond la piste indiquée par le premier nombre de votre clé de rencontre. Expérimentez et partagez vos observations dans les commentaires ci-dessous !

 

Perle de sens - bioanalogie - parent - enfants

« Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves. Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés. L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin. Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie ; car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable. » Khalil Gibran

 

Cet article vous parle : expérimentez avec votre enfant et partagez avec les autres lecteurs vos observations ! Pour compléter cette approche de la parentalité, vous pouvez lire le livre d’Armelle Six « Les enfants d’aujourd’hui font les parents de demain » aux éditions Leduc dans lequel vous trouverez une multitude d’exercices à pratiquer au quotidien avec vous-même et avec votre enfant.

Partagez !
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

​Expérimentez dès maintenant mes 9 clés pour choisir de croquer la vie !

Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé. En indiquant ​cette adresse, vous acceptez de recevoir ​mon cadeau​, les nouvelles perles du blog et mes offres personnalisées. Vous pouvez vous désinscrire a tout moment en m'adressant un mail ou à travers le lien de désinscription présent dans chaque envoi.