Perle de sens - bioanalogie - loi du principe - analogie

La loi du Principe, les analogies de la vie

 

La loi du principe est l’un des concepts de la Bioanalogie, développé par Jean-Philippe Brébion dans son livre « L’Évidence« , Ed. Le Dauphin Blanc Québec. 2012. Elle permet de lire les évènements de façon analogique pour en découvrir le sens, au service de notre conscience.

« Toute existence, toute forme, tout événement, tout acte se manifeste en trois plans – ni reliés, ni séparés, appartenant à une seule et même réalité – ayant en commun un même Principe, neutre, insaisissable et immatériel. » J.P. Brébion

 

Utiliser la loi du principe

Perle de sens - analogie-sens-loi du principe-bioanalogiePour un même événement, nous ne sommes pas tous touchés de la même façon car cet événement ne fait pas écho de la même manière en nous selon notre parcours de vie.

Si je me perds, je cherche quelque chose que je connais pour me repérer. Par exemple, je regarde la carte et y cherche un élément que je connais. Ce qui est repère pour moi, qui me touche, je le connais déjà, j’en ai l’information en moi. Sinon, je ne serai pas touchée, je ne le verrai même pas.

De la même manière, lorsqu’un événement nous touche (nous choque, nous énerve, nous perturbe, nous émeut…), c’est qu’il fait écho en nous, qu’il contient une information que nous avons déjà à l’intérieur de nous.

 

perle de sens-sens-analogie-bioanalogie-loi du principeLa loi du principe nous invite à révéler cette information, ce principe neutre contenu dans l’évènement que nous venons de vivre, ce message de la vie dans lequel nous nous reconnaissons, cette lumière au cœur de la matière, cette perle dans sa coquille !perle de sens-sens-analogie-bioanalogie-loi du principe

 

Comment me direz-vous ? Par analogie !

Notre cerveau a un fonctionnement analogique et tout est analogique avec les trois plans sur lesquels s’exprime la vie.

Pour cela il est essentiel :

  • de sortir de toute interprétation en positif ou négatif de l’évènement,
  • de se dégager des émotions que suscite en nous cet événement pour pouvoir le regarder de façon totalement neutre, se dés-identifier de l’évènement en pensant au principe neutre qu’il recèle, indépendant de l’évènement,
  • d’avoir l’intime conviction que cet événement a un sens, qu’il est un cadeau, une pépite, une perle de sens !

Cette « mise au neutre » est un véritable travail intérieur. Lire un principe pour soi-même n’est pas évident car nous manquons de recul par rapport à l’évènement. Confier cette lecture à un bioanalogiste nous permet de « lever le nez » des circonstances pour voir au-delà.

Perle de sens - Blandine Telmon - Bioanalogie - loi du principe - sensDans ma pratique, je commence par écrire l’évènement de la façon la plus simple et la plus neutre possible, avec les mots de la personne que j’accompagne. Je cherche l’analogie de chaque mot puis je « laisse infuser », je prends de la hauteur et à un moment, c’est comme si les mots prenaient du relief, une troisième dimension apparaît, le sens se révèle. Cela demande de la pratique, l’apprentissage de la lecture analogique sur les trois plans, du travail sur le vocabulaire, sur son étymologie et beaucoup d’écoute. Ecoute de la personne que j’accompagne, écoute du sens premier des mots, écoute de mon intuition.

Accéder à ce troisième plan, à ce principe neutre, révéler ce message à la conscience, c’est s’autoriser à se réaliser pleinement. Une fois que nous nous sommes reconnus dans ce message, il nous appartient de l’assimiler, de l’écouter pour nous réaliser. Ce n’est pas toujours facile mais ça nous permet de ne pas laisser cet événement à l’extérieur de nous, dans l’émotionnel, n’en faisant rien, ne le transcendant pas.

 

Exemple de lecture d’un évènement avec la loi du principe

Voici un exemple très détaillé sur la perfection d’un petit détail qui permet d’évoluer et de sortir d’un comportement habituel. Cet exemple est tiré de l’expérience de Régine qui nous livre son témoignage sur la lecture du principe. Un jour, elle me contacte pour me dire qu’un acacia va être coupé dans le jardin de sa voisine, en limite de son jardin à elle, et que ça l’affecte car elle aime beaucoup cet arbre.

acacia-analogie-sens-loi du principe

Sauvages & gourmandes

La lecture de l’évènement que je lui ai proposé :

Régine est touchée qu’un acacia soit coupé près de chez elle.

Etre touchée = cette chose me concerne, elle est à l’intérieur de moi / prendre la responsabilité.

Arbre = végétal / rencontre, humain

Acacia = en fait, l’acacia n’est pas un arbre du genre Acacia. C’est un robinier faux-acacia / faux, pas vrai, pas authentique

Couper = cesser

Près de chez elle = mitoyen, parle de nos limites, ce que nous avons à expérimenter.

C’est comme si Régine était invitée à prendre la responsabilité (être touchée) d’expérimenter (près de chez elle) de cesser (couper) d’entretenir des relations (végétal) sans authenticité (acacia).

En quoi dans ta vie es-tu invitée à prendre la responsabilité de vivre des relations authentiques ?

Son témoignage :

« Bravo pour le côté synthétique et droit au but. Ton analyse s’impose comme une évidence et ça me parle pleinement. Depuis quelques temps, je me suis laissée embarquer de nouveau dans des relations pas très « saines » avec ma famille. Tant qu’il y a volonté de changer l’autre ou de prendre un rôle pour exister et être reconnue, la relation ne peut être authentique. Je me suis vue fonctionner encore certaines fois dans ce positionnement et ça je n’en veux plus. Ce n’est plus moi et l’acacia me l’a pointé très ou-vertement . » Régine

 

Les principes : de précieux guides sur notre chemin

Perle de sens - analogie-sens-loi du principe-bioanalogieLa loi du principe est en permanence à l’œuvre, à chaque instant de notre vie, dans chaque évènement qui nous touche : petit événement du quotidien, grand bouleversement, accident, malaise, maladie, grande joie, larme d’émotion ou d’inspiration… il n’y a pas de petit ou de grand événement au regard de la Bioanalogie. Chacun est porteur de sens, chacun est parfait, avec un message sur-mesure pour nous à ce moment-là, une perle de sens dans son écrin. Ne vaut-il mieux pas alors s’occuper des petites choses qui nous touchent au quotidien plutôt que d’attendre un choc brutal pour se dire que la vie nous envoie un message ?

Si un principe n’est pas mis en conscience, il revient à nous à travers d’autres évènements qui n’ont en apparence aucun rapport entre eux mais qui portent le même principe, le même message. A partir de l’instant où nous intégrons le principe, que nous le mettons en conscience en ressentant une sorte de vibration intérieure, un alignement qui va au delà de la compréhension mentale, alors nous ne sommes plus amenés à vivre des évènements touchants qui portent ce principe ou nous les vivons mais ils ne nous touchent plus.

Les événements de notre vie sont donc de précieux guides sur notre parcours. Nous n’avons pas à vouloir donner un sens à notre vie, c’est la vie qui prend sens en nous à travers tout ce qui nous touche. Tout est dit par la vie à qui sait l’écouter et le travail intérieur de chacun est la plus belle participation à l’évolution de conscience de l’humanité.

 

Pour illustrer la loi du principe, vous trouverez de nombreux exemples dans les articles de ce blog. Et souvenez-vous, il n’est pas nécessaire de trouver le sens de chaque chose, avoir la conviction profonde que tout ce qui nous arrive est au service de notre évolution est déjà un immense pas !

 

Cet article vous interpelle ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Partagez !
Click Here to Leave a Comment Below 5 comments

​Expérimentez dès maintenant mes 9 clés pour choisir de croquer la vie !

Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé. En indiquant ​cette adresse, vous acceptez de recevoir ​mon cadeau​, les nouvelles perles du blog et mes offres personnalisées. Vous pouvez vous désinscrire a tout moment en m'adressant un mail ou à travers le lien de désinscription présent dans chaque envoi.